Description du projet

Kurtz 4, 2020/21, pigments, graphite et colle sur papier Arches, 120 x 80 cm.

Cette série de 5 peintures s’appelle « Kurtz », la figure de fiction du récit de Joseph Conrad « Au cœur des ténèbres ».
Il s’agit de s’approcher d’un portrait « de ce qui n’a pas encore de visage », mais aussi d’un autoportrait possible de l’homme occidental ouvrant les yeux sur son irrésistible attirance pour les confins de la Terre, pour les zones laissées « blanches » sur la carte.
Portrait miroir, où Kurtz peut y voir aussi le mal qu’il y a amené, son œuvre de colonisation, de destruction.

Parcours

Né au Vietnam en 1948, vécu en Afrique (attaches familiales).
Peintre et agrégé d’Arts plastiques. Dans les Hautes Alpes depuis 1975.
Mon travail aborde la question de la figure et du portrait… (de Victor Segalen, d’Abd-el-Kader, du Bouddha, d’Orion, de Gilgamesh, des statues-menhirs de Corse, de Nicolas Poussin…). Mon travail est présent dans quelques collections publiques, dont le Musée museum départemental de Gap et les collections contemporaines du Musée de Préhistoire corse de Sartène.

Contact

Vit et travaille à Saint André d’Embrun, Hautes-Alpes.

Citadelle Chateau Oleron Expose sur l’Ile d’Oléron